Samourai Shampoo

Comme annoncé dans le post précédent, voici le début d'une série d'interviews que j'ai mené au gré de mes flâneries au LACC 2016. Merci à tous les créateurs d'avoir accepté de se prêter au jeu!

 

Commençons tout de suite avec BULL DOFF, qui a fait sensation cette année, notamment lors du défilé. Entretien avec Laure Tarot, l'une des deux têtes pensantes de la marque.

Laure Tarot & Baay Sooley

Laure Tarot et Baay Sooley

Comment vous êtes-vous rencontrés et comment est né Bull Doff?
C'est en faisant mon stage de master en ingénierie culturelle à Dakar, que j'ai rencontré Sooley qui avait déjà créé Bull Doff à cette époque. J'ai donc pris le train en marche et on a décidé d'en faire ensemble une vraie marque. On a eu des ateliers, avec showroom, pendant 4 ans à Dakar, et là ça fait un an et demi qu'on s'est installé en France pour développer la marque à l'international.

 

Votre slogan, c'est "More Than A Trend". Que voulez-vous dire par là?
"Plus qu'une tendance", parce que nos deux backgrounds - moi dans la photo et l'ingénierie culturelle, et lui dans la danse et la musique - se complètent et nous font voir la mode autrement que comme le simple fait de créer ou porter des vêtements. Pour nous, ça doit raconter une histoire, ça doit avoir un sens. On essaie toujours de faire des événements pluridisciplinaires en y incorporant de la danse, de la photographie, de la vidéo, etc. Une de nos dernières collaborations fait d'ailleurs partie d'une expo itinérante sur le design africain (actuellement au Centre Culturel Contemporain de Barcelone).

 

Vos collections ont toutes un côté visuellement très graphique. D'où puisez-vous votre inspiration?
À la base, notre inspiration est très urbaine. Pour exemple, la première collection que nous avons fait ensemble, c'était la collection Tangana. On est parti de lamelles de plastique qu'on trouve partout dans Dakar, et on les a tissé et intégré à des vêtements. En fait, on détourne les choses de la rue qui nous sautent aux yeux.

 

Stand Bull Doff

En quoi est-ce que des événements comme le LACC sont importants pour vous?
Ça nous permet de nous faire connaître, vu que notre objectif actuel est de nous développer en Europe et qui sait, peut-être plus loin. On a d'ailleurs décidé de bouger (de Dakar) parce qu'on avait envie de s'ouvrir à un autre public, notamment la diaspora et la clientèle occidentale.

 

Qu'est-ce qu'on peut attendre de Bull Doff dans les mois qui viennent?

La collection d'hiver, où on travaille sur les imigongo dans le cadre d'une collection couture. Parce que même si on fait des t-shirts et accessoires, notre leitmotiv c'est vraiment le prêt-à-porter. D'ailleurs les carrés de soie qu'on a aujourd'hui sont un avant-goût de cette collection!

 

Dernière question: que veut dire Bull Doff?
Doff en wolof veut dire "fou" et Bull, c'est la négation. Ça veut donc dire "ne fait pas le fou, be conscious".

 

 

Bull Doff à suivre sur: Site web, Facebook, Twitter, Instagram, YouTube

Photos ©Jérôme Viguet

 

Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail

Leave a Reply