Samourai Shampoo

Hair Growth

Source photo

 

Derrière ce titre, un peu particulier, se cache un article sur la différence entre la croissance du cheveu et le fait de savoir conserver la longueur acquise.

Avez-vous déjà eu la sensation que vos cheveux ne poussaient pas? Si c'est le cas, il est temps pour vous de vous détendre, car la réalité est tout autre. En effet, pour la plupart d'entre nous, le problème ne se situe pas au niveau de la pousse, mais bien au niveau de notre capacité à retenir la longueur. Il est vrai que certaines études affirment que les cheveux crépus/frisés/bouclés poussent plus lentement que les cheveux lisses ou ondulés, mais croyez-le ou non, nos cheveux poussent quand même d'environ un centimètre par mois.

 

Il y a cependant certains facteurs qui jouent effectivement un rôle dans le taux de croissance des cheveux.

Les gènes. De même que votre taille, vos attributs faciaux ou physiques, le taux de croissance de vos cheveux (ainsi que le type, la texture et la densité) est largement déterminé par votre patrimoine génétique. Observez donc un peu les femmes de votre famille... Ont-elles de longs cheveux? Leur pousse est-elle rapide? Comment prennent-elles soin de leurs cheveux?
Mais attention, ne perdez pas espoir si vous faites partie de ces familles où toutes les femmes ont des soucis capillaires. Il s'agit peut-être tout simplement de mauvaises pratiques d'entretien.

Le mode de vie et les habitudes alimentaires. Nous sommes ce que nous mangeons, n'est-ce pas? Un alimentation saine, des nuits de sommeil réparatrices et un peu d'exercice physique ne peuvent que vous faire du bien.

L'état de votre cuir chevelu. Au cas où vous ne le sauriez pas encore, nos cheveux (hors du cuir chevelu) sont physiologiquement morts. Pas de sang, pas de nerf, pas de muscles... un cheveu, c'est simplement de la kératine entourée de cellules mortes. Cependant, les follicules se trouvant sous la peau sont eux bien vivants, et sont responsables de la pousse. C'est pourquoi tous les éleveurs de champions (ouh la, je m'égare...) vous recommandent de garder votre cuir chevelu propre, sain et d'éviter de vous boucher les pores à coup de vaseline, de graisse à traire, d'huile minérale et d'autres produits tout aussi peu délicats pour votre peau. Oh, et pour celles (et ceux) qui ont de sérieux problèmes de cuir chevelu (genre plaques, psoriasis, eczéma et autres), prenez votre téléphone et appelez votre dermatologiste s'il vous plaît.

 

COMMENT FAVORISER LA CROISSANCE.

HA! La question qui tue! Quelle femme n'a jamais rêvé d'avoir les cheveux longs?

Bon, je sais pas vous, mais moi j'adorais ma TWA (<- voir le Lexique). Peu d'entretien et le seul moment où le wash 'n go était envisageable... J'avoue que parfois cette période me manque. *Fin de la parenthèse*

Qu'elles aient les cheveux lisses, ondulés, bouclés, crépus, défrisés ou naturels, la majorité des femmes ont tendance à vouloir des cheveux longs et volumineux. Certaines (et certains) sont même prêtes à tout faire pour voir leurs cheveux pousser plus vite. Je ne vais pas vous faire un liste des diverses solutions dont on peut entendre parler sur le net, parce que 1) vous êtes tout à fait capables de faire ça toutes seules, et 2) je pense que l'obsession ne mène à rien, et qu'il n'y a pas de miracle. Je vais quand même vous laisser avec un conseil: faites-vous un léger massage du cuir chevelu de temps en temps.
Vous, votre huile favorite, quelques gouttes d'huile essentielle et vos doigts... c'est tout ce dont vous avez besoin. Ces massages favorisent la circulation du sang et aide à relâcher les tensions. Et rappelez-vous que le plus important est de prendre soin de vous!

 

Allez, on se retrouve bientôt pour la partie 2 de ce post, où je vous parlerai de rétention de longueur! *Aarg, cette traduction littérale de "length retention" me hérisse le poil... *
xoxo

 

 

Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail

Leave a Reply