Samourai Shampoo

HommesDebout

Le 21 mars dernier, j'ai eu la chance d'assister à la soirée de présentation du projet les Hommes debout, projet qui a pour but de rendre hommage aux victimes du génocide qui a eu lieu au Rwanda il y a maintenant 20 ans. J'en ai peu parlé sur le blog, mais il s'avère que je suis d'origine rwandaise et que, comme beaucoup d'autres, j'ai perdu de nombreux membres de ma famille durant cette terrible année qu'a été pour nous 1994. Je n'ai pour ma part jamais vécu au Rwanda, mais je n'oublierai jamais le sentiment d'impuissance et l'incrédulité qui m'ont submergé à la vue des images retransmises à la télévision et dans les journaux à l'époque. Ce génocide n'a duré que 3 mois, mais il a été dévastateur pour mon peuple.

20 ans après les faits, je suis heureuse de pouvoir dire que le pays s'est relevé, et qu'il continue aujourd'hui à se reconstruire.

 

Qu'est-ce que Les Hommes debout?

Les Hommes debout est un projet collectif d'art contemporain ayant pour but de rendre hommage aux victimes au travers de peintures d'hommes, de femmes et d'enfants debout. Plus grandes que nature, ces gigantesques silhouettes seront peintes, accrochées ou projetées sur des lieux symboliques au Rwanda et ailleurs dans le monde, principalement durant le mois d'avril 2014. Symboles de la mémoire, ces oeuvres, conçues par le plasticien et photographe Bruce Clarke, se veulent un moyen de rendre aux victimes l'humanité dont elles ont été privés lors de ce génocide.

Bruce Clarke est donc venu lui-même présenté le projet, avant de prendre part à un table ronde en compagnie d'André Joly (pasteur à la Cathédrale de Lausanne), Iliza Ngendahimana (présidente de l'association RWA des jeunes de la diaspora rwandaise en Suisse), Boubacar Samb (comédien et co-directeur du Festival Cinémas d'Afrique) et David Collin (écrivain); le tout animé par Mathieu Menghini

L'importance des mots, le devoir de mémoire, ainsi que la lutte contre le négationnisme figurent notamment parmi les thèmes abordés lors cette table ronde. Ce que j'en ai retenu personnellement dans le cadre de ce projet se résume en quelques mots: "L'art en lui-même ne combat rien, c'est le discours de l'oeuvre qui est important". Et j'avoue que le discours derrière Les Hommes debout m'a particulièrement touché. Ni moralisatrices, ni condescendantes, ces oeuvres me rappellent avec émotion mon propre grand-père qui, du haut de ces 2 mètres, respirait la dignité et la bonté.

 

IMG_0438_blog

IMG_0443_blog

IMG_0460_blog

 

Où retrouver Les Hommes debout?

À Kigali, Lausanne, Genève, Paris, Limoges, Lille, Bruxelles, Neumünster et Ouidah. Toutes les informations sur les manifestations se trouvent dans l'agenda. Retrouvez également Les Hommes debout sur le site web du collectif, ainsi que sur leur page Facebook.

Expo_blog

Source photos: ©UprightMen, ©SamouraiShampoo

 

Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail

Leave a Reply