Samourai Shampoo

Il y a 2 semaines, j’ai eu la chance de pouvoir interviewer Angie qui a accepté de nous en dire plus sur sa marque de produits capillaires "The Hairoine". Mère de famille et entrepreneure, elle organise régulièrement des meet-ups sur le thème des cheveux naturels à Genève (pour en savoir plus sur ces meet-ups, c’est par ici).

 

Hairoine_01

 

Hello Angie! Pourrais-tu te présenter en quelques mots?

Je m’appelle Angie Brice Hessbruegge, je suis née en Haïti et j’ai grandi à New York. Je vis depuis 10 ans en Europe où j’ai créé The Hairoine, une marque de produits naturels pour la peau et les cheveux afros et métissés.

 

Quelle coiffure portes-tu aujourd'hui?

Je porte des crochets braids que j’ai fait moi-même.

 

Pourquoi et comment as-tu créé la marque "The Hairoine"?

L’aventure "The Hairoine" a commencé bien avant que je réalise que j’étais en train de créer une marque. J’ai toujours cru en l’efficacité des ingrédients naturels, car j’ai grandi en regardant ma mère utiliser des plantes, telles que l’aloe vera et l’huile de ricin d’Haïti, pour le corps et les cheveux. Donc quand j’ai commencé à avoir des problèmes de cheveux, je me suis naturellement tournée vers les ingrédients naturels pour trouver une solution. À l’université, j’étais la coiffeuse officieuse du campus; celle qui tressait tout le monde, des danseuses aux joueurs de basket et de football américain. J’utilisais mes produits faits maison sur eux, et de fil en aiguille, j’ai décidé de lancer officiellement ma marque en 2008.

 

Hairoine_02

 

Qu'en est-il de ta propre histoire capillaire? Quand et pourquoi as-tu décidé de porter tes cheveux au naturel/non défrisés?

Ma mère avait l’habitude de lisser mes cheveux au peigne chauffant chaque premier samedi du mois depuis mes 10 ans. C’était à chaque fois un moment stressant pour toutes les deux, car j’avais peur de me faire brûler. C’est la raison pour laquelle j’ai réclamé un défrisant à ma mère pour mon 13ème anniversaire, ce qu’elle a accepté. Les années passant, j’ai eu de plus en plus l’impression que mes cheveux devenaient fins et plus fragiles. Durant ma 3ème année d’université, je suis partie en Espagne pour étudier et j’ai gardé mes cheveux tressés, car je ne savais pas chez qui aller pour me les faire défriser. C’est là que mes repousses m’ont permis de redécouvrir mes cheveux naturels et que j’ai fait mon premier "big chop" le 15 mai 2003.

 

À quel point tes cheveux sont-ils importants pour toi?

Aujourd’hui, je peux dire que je ne suis plus "obsédée" par mes cheveux, car j’ai appris à les connaître et à les accepter comme ils sont.

 

Comment décrirais-tu ton type et ta texture de cheveux?

J’ai une combinaison de différentes textures. Ça va du 3b sur l’arrière et les côtés, à du 4c sur le dessus. Comme vous pouvez l’imaginer, tout cela peut être difficile à gérer, mais j’arrive à bien faire avec.

 

Et ta routine capillaire, elle est comment?

Quand je ne porte pas une coiffure protectrice, je lave mes cheveux chaque semaine avec mon shampooing et mon après-shampooing. Je fais également un soin profond avec mon masque au beurre de karité et à l’huile d’argan (j’y ajoute un œuf et un yaourt entier) toutes les deux semaines. J’utilise la méthode LOC en appliquant mon leave-in, mes huiles et ma crème, et je fais des twists de taille moyenne. J’hydrate tous les soirs avec mon leave-in (à base de jus d’aloe vera) et je fais des grosses twists.

 

Quelle est ta coiffure préférée?

En fait, j’adore les épingles, car elles permettent de faire preuve de créativité en matière d'updos.

 

Qu'est-ce que tu aimes le plus, et le moins, à propos de tes cheveux naturels?

J’aime le fait que mes cheveux soient versatiles. Je peux faire toutes sortes de styles avec mes cheveux naturels, jouer avec le volume et expérimenter avec des extensions. Les différentes textures de cheveux sur une seule tête peuvent poser problème, mais j’ai appris à manipuler mes cheveux de manière à créer un rendu uniforme.

 

Si tu devais choisir 2 produits de ta gamme, lesquels prendrais-tu?

Si je devais choisir, le premier produit serait mon beurre pour le corps coco-mangue-karité, qui peut aussi être utilisé pour le corps. Le second serait mon huile « oil you need : hair growth formula » parce que plusieurs de mes client(e)s m’ont dit avoir eu de très bons résultats en l’utilisant.

 

Hairoine_03

 

Pour conclure... où peut-on trouver tes produits?

Vous pouvez les trouver en ligne sur: www.thehairoine.com. Je suis basée en Suisse, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, et nous expédions à l’international. À Genève et Lausanne, vous pourrez bientôt trouvez mes produits chez Inside Africa et dans certains salons de coiffure.

 

Merci Angie!

Retrouvez The Hairoine sur son site web, sur FacebookYouTubeTwitter et Instagram.

Interview traduite de l'anglais par SaSha.

 

À bientôt, 
xoxo à toutes et à tous!

 

 
Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail

ONE COMMENT ON THIS POST To “Rencontre avec Angie, fondatrice de la marque “The Hairoine”.”

Leave a Reply